Sécheresse niveau 2 : plaquette

Message à toutes les communes de la DDT du Doubs:

Madame, Monsieur le maire,

comme vous le savez, le département du Doubs connait une sécheresse relativement sévère, qui a conduit le Préfet à prendre début Août un arrêté de restriction des usages de l’eau de niveau 2 (alerte renforcée).

Bien que cet arrêté soit affiché, que des communiqués et des article de presse s’en soient fait l’écho, force est de constater qu’il n’est pas appliqué partout, souvent par méconnaissance.

Vous voudrez donc bien trouver ci joint une plaquette, qui résume l’ensemble des restrictions de manière claire, que je vous demande de bien vouloir afficher et diffuser le plus largement possible dans votre commune.

Les syndicats de distribution d’eau potable sont également destinataires.

Si les conditions météorologiques actuelles persistent, il est possible que certains secteurs du département passent au niveau 3 (crise), pour lequel les restrictions sont nettement plus sévères.

Je reste bien sûr à votre disposition pour toute information.

Très cordialement

181408_AlerteRenforcee_Plaquette

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Sécheresse niveau 2 : plaquette

  1. Claude Bartsch dit :

    Placey, le 8 septembre 2018

    Objet : restriction d’eau liées au niveau d’alerte 2 déclenchée par la préfecture

    Monsieur le Maire,
    Nous avons bien pris connaissance de la plaquette d’alerte de niveau 2 portant sur les restrictions de l’eau. Hors, nous habitons Placey depuis 1996 et hormis quelques années de répit lié à l’installation d’un surpresseur, les habitants de la rue de Lavernay et certains du lotissement des terres rouges ne sont toujours pas alimentés régulièrement en eau courante.
    Ceci implique de relancer plusieurs machines à laver le linge car faute d’eau celui-ci est mal rincé idem pour les lave-vaisselles desquels la vaisselle sort sale. Outre le fait que ceci abime le matériel comment peut-on effectuer des économies d’eau lorsqu’il faut recommencer régulièrement plusieurs lavages.
    Par ailleurs les coups de béliers dans les canalisations induits par les coupures, détruisent le biofilm des parois et augmentent le laminage des conduites, nous pouvons donc également nous poser des questions sur la qualité de l’eau au point de livraison : nos robinets.
    Le val de l’ognon plusieurs fois contacté se déclare impuissant à régler cette situation du fait de l’augmentation d’activité de la laiterie en bas de Placey. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette augmentation d’activité qui aurait dû être envisagée lors de la réalisation de la nouvelle conduite à la création du lotissement des terre rouges. Le dimensionnement adéquate de cette conduite aurait certainement pu améliorer le conditions de distribution. Ajouter à cela que l’obligation légale d’approvisionnement et de distribution n’est pas respectée
    En conclusion : il est illusoire d’être rigoureux pour économiser l’eau si les conduites d’alimentation sont mal dimensionnées ou si des fuites viennent perturber l’approvisionnement. Pour rappel il a été défini par les affermeurs que les fuites sur les réseaux représentent en moyenne 1/5 de la consommation des ménages. Enfin il serait opportun de nous communiquer le taux de fuites sur le réseau de val de l’ognon et l’investissement financier du département pour les diminuer et avec quel succès !
    Ces informations auraient sans nul doute un effet très positif sur les concitoyens qui se sentent les seuls boucs émissaires de la pénurie des ressources en eau.

    Bien cordialement Claude Bartsch

    J'aime

    • Mr Bartsch,
      Merci pour votre message. En premier lieu il est utile de rappeler que notre commune n’a plus la compétence eaux et qu’il revient au SIEVO d’être averti de ces dysfonctionnements, ce qui est le cas puisque très prochainement une réunion publique va se tenir à PLACEY en lien direct avec ce problème de pression, en présence du président et du directeur du syndicat. Néanmoins ces soucis de pressions qui peuvent en effet engendrer des surconsommations, comme les problèmes de fuites, préoccupation majeure du SIEVO, ne peuvent exonérer chaque citoyen de se comporter de manière responsable devant une situation de sécheresse préoccupante. C’est tout le sens de la communication de Mr le Préfet, qu’il appartient à chaque Maire de porter à la connaissance des administrés.
      Comptez sur moi pour vous communiquez la date de la réunion publique avec le SIEVO pour qu’ensemble une solution pérenne soit apportée

      Frédéric REIGNEY

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s